Les moyens de contraception pour les femmes

0
149

Les méthodes de contraception pour femme se sont considérablement diversifiées ces dernières années, car la sexualité n’est plus un sujet tabou. Parmi ces méthodes, la pilule est la mode contraceptive la plus utilisée par les femmes. Mais à présent, elle est loin d’être la seule, DIU, SIU, patch, anneau, implant, préservatifs… il y en a plusieurs qui peuvent également répondre au besoin de beaucoup de femmes.

Contraception pour femme : à quoi ça sert ?

Pour les femmes, l’utilisation d’une contraception sert tout d’abord à prévenir la grossesse. Certaines femmes y ont recours aussi pour se protéger des maladies sexuellement transmissibles comme l’IST. Il existe différents modes de contraception pour les femmes et la plupart d’entre eux sont efficaces, mais cela dépend d’une femme à une autre. C’est pourquoi, avant de choisir une méthode de contraception adaptée à vos besoins et à votre mode de vie, il sera judicieux de tenir compte de quelques éléments utiles. Par exemple, connaître en avant les avantages et les inconvénients de la contraception ou l’efficacité de la méthode. Il convient aussi de s’informer sur les contre-indications et votre état de santé, qui nécessitent une consultation chez les médecins spécialistes ou une gynécologue ou une sage-femme. De manière générale, les moyens de contraception pour femmes agissent en évitant la fécondation ou le contact entre l’ovule et les spermatozoïdes, c’est le cas de stérilisation, des préservatifs ou des spermicides. La contraception permet aussi de bloquer l’ovulation, c’est le cas de l’anneau vaginal ou la pilule hormonale. De plus, elle peut empêcher également l’implantation de l’œuf, c’est le cas d’un stérilet ou d’un dispositif intra-utérin. Obtenez plus d’informations en cliquant ici.

Les différents moyens de contraceptions hormonales.

Symbole de la révolution de la vie sexuelle, la pilule est la contraception hormonale la plus utilisée en France. En effet, elle bloque l’ovulation chez la femme grâce à des hormones appropriées. Il faut que vous preniez chaque jour sans oublier cette pilule si vous souhaitez avoir son efficacité. Si vous souhaitez avoir recours à la pilule, vous n’êtes pas obligé d’attendre la date du premier jour des règles, vous pourrez la prendre immédiatement si vous voulez commencer. Il existe aussi le patch contraceptif qui représente les mêmes effets que la pilule. L’insertion du patch doit se faire par un professionnel de santé, car il faut le coller sur la peau de la femme pendant 3 semaines et le renouvelle chaque mois. L’implant sous-cutané est également une forme de contraception hormonale. Elle diffuse de façon continue une petite quantité d’hormone dans le corps d’une femme. Ce moyen de contraception peut durer 3 ans, mais la femme peut le retirer à tout moment quand elle voudrait tomber enceinte. Pour les femmes qui ne supportent pas la pilule, les injections d’hormones sont un moyen de contraception efficace. Mais cette méthode est vraiment très rare, plutôt utilisée en psychiatrie.

Les différentes contraceptions sans hormones.

Les contraceptions sans hormones sont considérées comme des contraceptions mécaniques, qui empêchent le contact entre l’ovule et les spermatozoïdes. Il existe plusieurs moyens pour les femmes et certains d’entre eux peuvent aider à protéger contre l’IST ou infections sexuellement transmissibles. Le stérilet DIU au cuivre est un dispositif intra-utérin sans hormones qui peut répondre au besoin d’une femme qui cherche un mode de contraception sans hormones sur le long terme. Inséré dans l’utérus d’une femme, le travail doit être réalisé par un professionnel de santé, sage-femme ou gynécologue, et la durée de la DUI est environ 5 ans. Une fois posé, le DIU empêche l’implantation de l’œuf dans l’utérus alors que le cuivre acidifie la glaire cervicale et neutralise les spermatozoïdes. Vous pourrez néanmoins la retirer avant, en cas d’autre motif ou de désir de grossesse. Pour éviter aussi la fécondation sans avoir recours à des hormones, vous pourrez utiliser le préservatif féminin. Il permet à la fois d’empêcher les spermatozoïdes et de se protéger contre les maladies sexuellement transmissibles. L’hystéroscopie ou la ligature des trompes sont des moyens de contraception définitive. Présentée sous forme de gel ou d’ovule, la méthode avec les spermicides permet d’endommager ou rendre inactifs les spermatozoïdes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici